Recommandé
Création du « Repair Café » du HackerLab’

Création du « Repair Café » du HackerLab’

Le HackerLab’ lance à la rentrée de septembre 2019 un « Repair Café » : ne jetez rien, on peut souvent réparer !
 
Il sera ouvert tous les mercredis et vendredis après midi de 14h à 17h et les samedis matin de 9h à 12h, à partir du 11 septembre.
 
Il est accessible gratuitement.
 
Il se déroulera dans notre hackerspace où se trouvent déjà la FabLab et le radio-club F6KBM. Ses horaires sont aussi ceux du HackerLab’, notre FabLab qui fonctionne depuis 2 ans maintenant et du radio-club amateur.
 
On recherche de l’outillage à main ou électrique, de l’appareillage de mesure, du consommable (bois, plexi, colle, visserie, peinture).
 
On accepte la réparation des petits électroménagers, matériels Hi-Fi et vidéo, etc… et même les vélos !

On peut aussi dépanner vos soucis informatiques avec vos ordinateurs, smartphones et tablettes, car nous avons au HackerLab’ plusieurs spécialistes en informatique.
 
Des radio-amateurs peuvent nous rejoindre pour participer et mettre leur compétences évidentes du bricolage et du dépannage.
 
Merci de partager ce lien avec vos amis.
Des dispositifs NORMA pour repousser les frelons

Des dispositifs NORMA pour repousser les frelons

Ce mardi 25 août 2020, Adrien a équipé. les mini plus de la MLC de dispositifs anti-frelons. Cela a été efficace au jardin citoyens de Cesson, Nouveau Village.
L’idée vient d’un apiculteur Norbert Mathieu. Elle a été ensuite déclinée selon les ruches à protéger. Voir cet article
Le principe consiste à éviter aux frelons et aux gardiennes de se voir. Le stress n’est donc pas transmis au reste de la colonie. Les abeilles rentrent et sortent rapidement en déjouant le frelon. Ce dernier hésite à rentrer dans le tube.

Les tubes de 80 mm des grosses ruches Dadan, dix cadres,  sortent d’une protection vitrée sur le dessus afin de pouvoir observer la planche d’envol et le comportement des abeilles.

Sur les mini plus, les ruchettes, les coudes de 80 mm sont emboîtés sur une embase visée à la ruchette. L’embase est un réducteur de canalisation muni d’un trou suffisamment grand pour les trous d’accès des ruchettes.

Il ne reste plus qu’à constater l’efficacité de ces dispositifs.

Une ruche vitrée pédagogique

Une ruche vitrée pédagogique

Ce 25 août 2020, Ramane et Patrick ont décoré la ruche pédagogique qui nous a été donnée par un professeur de technologie. Cette ruche a été construite par ses élèves. Elle est vitrée et fait apparaître les abeilles en ouvrant une trappe.

Elle sera présentée lors de la journée portes ouvertes.

Le rucher connecté prend forme

Le rucher connecté prend forme

Depuis début août 2020, notre équipe d’apiculteurs amateurs travaille d’arche pieds pour être prêt avant la journée portes ouvertes de la MLC le samedi 5 septembre. Le rucher fait 6m sur 5m de profondeur. Une palissade avec une fenêtre en plexiglas permettra aux visiteurs de regarder les abeilles en toute sécurité.

Merci à René, notre président, et Stéphane G. , notre directeur, pour leur soutien sans faille dans ce projet innovant.

La guerre aux frelons asiatiques continue

La guerre aux frelons asiatiques continue

En ce moment, chaque matin au rucher connecté de la MLC, nous nous relayons pour chasser les frelons. Ils nous ont dévasté une mini ruche. Des frelons ont pu s’introduire par l’entrée sous la ruche. Nous avons dû rapidement équiper les mini ruches d’une grille anti frelons. Trop tard pour une des 4 mini ruches dont la population était faible.

Les trois vidéos qui suivent montrent une attaque massive de frelons qui se sont introduits dans une mini ruche malgré l’installation d’une muselière. L’action se situe dans le rucher d’un partenaire. Néanmoins, toute la colonie n’a pas été décimée. Nous avons évacué tous les frelons et sorti la ruchette du rucher pour l’installer ailleurs afin d’y introduire une nouvelle reine.

Les frelons essaient de réentrer dans la ruchette. Un piège a été placé à coté pour les inciter à y pénétrer.

 

 

La ruchette a été enlevée et le piège a été mis à sa place avec trois frelons déjà mis à l’intérieur pour inciter les autres à y pénétrer. Une dizaine y étaient entrés avant notre départ du rucher. Les cônes anti-retour, percés, ont été imprimés à la MLC sur les deux nouvelles imprimantes. Des fruits appâtaient les frelons. Une grille à reine a été installée sur un coté pour laisser entrer les petits insectes et les laisser repartir. Quand les frelons asiatiques seront plus nombreux, ils seront saupoudrés de perméthrine pour être relâchés afin qu’ils contaminent leur nid. Cette procédure nous a été conseillée par le CETA (Centre d’Etude Technique Apicole) de l’Essonne.

Néanmoins, nous recherchons d’autres moyens de protéger mécaniquement les ruchettes par des dispositifs d’envol adaptées.

« Museler » les entrées de ruches pour se prémunir des frelons

« Museler » les entrées de ruches pour se prémunir des frelons

Les frelons asiatiques stressent les abeilles et les dévorent. Pour permettre aux abeilles de prendre leur envol sans être attrapées par les frelons plus lents, il faut museler les ruches.

Le frelon ne rentre pas malgré le gros maillage des muselières. Ces dernières n’empèchent pas les abeilles de rentrer et de sortir à toute vitesse.

Le HackerLab’ en lutte contre le COVID-19

Le HackerLab’ en lutte contre le COVID-19

Accédez au Pot Solidaire pour soutenir notre action !

Mise à jour le 20/04/20

À ce jour, le HackerLab’ s’est engagé dans la lutte contre le COVID-19 !

Nos animateurs bénévoles se mobilisent pour répondre à la pénurie d’équipements de protection pour le personnel médical. Nous avons mis en route une production d’impression 3D de visières anti-projection.

Lire la suite Lire la suite

Le hackerlab’ fait sa rentrée 2019

Le hackerlab’ fait sa rentrée 2019

Une nouvelle saison commence en septembre. Les « makers » ont des projets plein la tête:

  • la station météorologique connectée pour le jardin partagé de la MLC: mesure des températures, de l’hygrométrie, de la pression atmosphérique, du PH et de l’humidité des sols etc… le tout connecté sans fil à internet pour mettre en forme les données et les mettre à disposition des internautes et en toute autonomie énergétique.
  • le « wiki » du jardin partagé: centraliser et synthétiser les connaissances autour du jardinage biologique, durable et raisonné.
  • l’amélioration de la salle de concert « la Citrouille »: matériel de projection cinéma, éclairage.

On compte aussi sur les ados pour faire connaître la fablab dans leur collège et leur lycée. Ils pourront, grâce aux matériels de mesure et à l’outillage, prolonger les projets scolaires déjà en route et appliquer leurs connaissances aux projets collectifs du hackerlab’.

 

 

Après 1 an de développement du jeu-vidéo EdWarOnline

Après 1 an de développement du jeu-vidéo EdWarOnline

EdWarOnline est le nom de mon jeu-vidéo. C’est un jeu de tir à la première personne. On incarne un robot munit d’un jet-pack ainsi que de deux armes, prêt pour une bataille en ligne, seul contre tous.

J’ai commencé à le programmer le 28/04/2018, soit environ un an au moment de la rédaction de cette article.
J’ai utilisé le logiciel Unity 3D avec le langage C#.
La modélisation du robot, du jet-pack, des mondes et de l’arme ont été faites avec Blender.

Unity 3D – Interface de développent

Une fois le jeu publié, j’ai ensuite essayé de créer une communauté. J’ai donc réalisé un site web pour pouvoir présenter et télécharger le jeu. Un serveur Discord (un logiciel de communication) a été mis en place afin que les joueurs puissent raconter leurs expériences et les différents bugs qu’ils ont découvert lors de leurs session de jeu. J’ai ensuite mis en place un compte Instagram et Facebook afin d’organiser des événements et annoncer les mises à jours futures.

Le jeu peut se jouer sur les ordinateurs ayant comme système d’exploitation Windows, Linux ou MacOs afin qu’un maximum de personnes puissent y jouer. Une version pour Android est aussi prévu prochainement.

EdWarOnline – Interface du joueur

Le 13 mai 2019 le jeu a été présenté à la Journée Geek de la MLC. Il y avait beaucoup de stress dû à la préparation matériels et logiciels. Le but était de faire tester le jeu à un maximum de personnes afin d’avoir des retours et éventuellement de futurs joueurs.
Ce fut une très bonne expérience.

Voici une liste de questions que l’on me pose fréquemment :

« Le jeu est-il gratuit ? »
Pour le moment oui, mais nous avons un nombre limité de joueurs connectés simultanément. Vous pouvez le télécharger ici ! De plus, le code source est disponible par ici !

« Pourquoi le nom « EdWarOnline » ? »
Je n’ai jamais eu beaucoup d’idées pour les noms. Du coup j’ai pris mes initiales « ED » puis « War » pour guerre et « Online » pour le en ligne et pour faire référence à Sword Art Online. Pour raccourcir ce nom, je lui ai donné E.W.O comme abréviation.

« Comptes-tu sortir une version physique du jeu ? »
Comme je n’aime pas la dématérialisation, j’ai prévu de sortir une version physique. Cependant, dû à son coût de fabrication, elle sera payante.

« Comment as-tu appris à faire un jeu vidéo? »
Grâce à internet. Sur YouTube, on peut retrouver énormément de vidéos tutoriels en Anglais comme en Français. L’avantage, c’est que cela est gratuit. Les forums m’ont bien aidé aussi.

« Es-tu vraiment seul à avoir fait ce jeu ? »
Oui j’étais est seul. Mais j’ai pu avoir des avis et de l’aide de mon entourage et de certains habitués du Hackerlab’.

« C’est quand la prochaine mise à jour ? »
C’est la question qui me revient le plus souvent de la part des utilisateurs. Il est toujours difficile de savoir quand sera la prochaine mise à jour.
J’essaye quand même de sortir des mises à jours régulièrement avec des rajouts intéressant.
J’ai déjà fait l’erreur d’en sortir une trop tôt. Résultat, un jeu presque injouable.

Conclusion
Ce projet m’a pris beaucoup de temps car je n’avais aucune connaissance ni sur la programmation en C#, ni sur le moteur Unity. Je ne pensais jamais qu’un jour je pourrais réaliser ce rêve. Je remercie toutes les personnes qui m’ont aidé et soutenu.