Archives de
Author: f5teb

fabriquer des objets connectés en utilisant les ESP8266 wifi équipés d’un serveur web ESP-EASY

fabriquer des objets connectés en utilisant les ESP8266 wifi équipés d’un serveur web ESP-EASY

les ESP8266 sous plusieurs formes

Les objets connectés sont partout: prises électriques, lampes, appareils ménagers. Faites vos propres objets commandés via le wifi à l’aide d’une interface web sur vos ordinateurs, tablettes ou smartphones (voir cet article sur le soft Domoticz supporté par un raspberry Pi1). Tout ceci avec des petits modules à bas prix.

Les modules wifi ESP12 à base du microcontrôleur ESP8266

se retrouvent soit sous la forme d’un module indépendant sur le quel il n’y a que l’ESP8266 qu’il faut programmer avec une interface FTDI USB,

soit sous la forme d’un module qui intègre l’interface hard de programmation avec un connecteur USB du genre WEMOS D1 MINI.

l’intéret de flasher les modules avec ESP-EASY

l’ESP se configure avec votre navigateur web puisqu’il dispose d’une adresse qui lui est attribuée par votre box.

Il suffit d’utiliser un outil soft ESPEasy_v2.0.0-dev9.zip avec un bon article explicatif

Un fois le module flashé, vous entrez en contact avec lui pour la 1ère fois à l’adresse 192.168.4.1/setup

Vous obtenez cette 1ère invitation:

Vous configurez le module pour qu’il accroche le réseau wifi de la box

Pour un dispositif I2C comme une sonde de température BMP180 ou 085, vous configurez le GPIO concerné, ici, 4 et 5 pour SDA et SLC

Des outils peuvent détecter les dispositifs I2C branchés, ici à l’adresse hexa 0x77

bôite à outils complètes

Si vous utilisez Domoticz, les modules doivent pouvoir lui causer

Les modules disposent d’un éditeur de fonctions embarquées

 

 

Pour fonctionner, ces fonctions doivent avoir un nom, un « enabled actif »,

Une fois configurées, les fonctions se mettent en marche et donnent des résultats. Dites au module de pointer vers l’adresse du raspberry qui supporte Domoticz. Relevez l’IDX du dispositif que vous avez fabriqué dans Domoticz et configurez votre ESP8266 avec cet IDX. Ainsi, le module sait vers quelle adresse il donne ses informations et Domoticz sait qui les lui donne à l’aide de l’IDX

 

 

 

station météo avec un raspberry pi1

station météo avec un raspberry pi1

Vous avez un vieux Pi1, transformez le en une station consultable sur internet en vous connectant sur le raspberry.

Il vous faut installer une distribution ancienne Raspbian de Jessie pour bien faire fonctionner votre vieux Pi1. Ne prenez pas la dernière distribution Stretch. Elle ne fonctionne pas complètement sur le Pi1. Mettez aussi une carte SD de qualité type classe10 pour accélérer le Pi1.
Vous installez ensuite Domoticz sur votre Pi1 en utilisant cette commande sudo curl -L install.domoticz.com | sudo bash

Vous pouvez ensuite consulter les pages web du Pi1 en vous connectant sur son adresse suivi de :8080

Construisez vos capteurs connectés en wifi

Utilisez des ESP8266 sous la forme, soit de NOD-MCU, soit des SPARKFUN THING, soit un ESP12-8266,  etc… regardez ce tuto avec le serveur embarqué ESP EASY. Il décrit le moyen de flasher vos ESP12 et de les rendre indépendants pour pouvoir s’y connecter sur chacun. Chaque objet se connecte à votre wifi local et vous consultez leur état avec votre navigateur web et l’adresse qui leur a été fournie par votre box. Vous pouvez aussi les configurer pour utiliser leur entrées et sorties.

C’est sur ces entrées et sorties que vous installez vos capteurs: luminosité, pression, température, interrupteurs via des relais pour connecter des appareils branchés sur le 220V.

 

Le Hackerspace

Le Hackerspace

Le HackerLab’ se développe. Il commence à être fréquenté par des jeunes qui aiment l’électronique et la conception d’objets.

En septembre 2017, en plus du samedi matin de 9h30 à 12h et du dimanche de 14h à 17h, il ouvrira le mercredi de 14h30 à 17h30. Il sera accessible aux adultes et aux ados à partir de l’âge du collège. Il suffira d’adhérer à la MLC et de payer une cotisation annuelle de 30€. Un système de ticket à la séance, de 2€, sera mis en place pour ceux qui ne voudront pas s’engager sur l’année ou qui voudront seulement essayer.

Matériels à disposition:

  1. 2 imprimantes 3D dont celle ci avec une vidéo sur son utilisation: wiki sur le fonctionnement en travaux

  2. 1 découpeuse laser de 40w: wiki sur le fonctionnement en travaux

outillage traditionnel: perceuse à colonne, Dremel pour les travaux de précision

Les matériaux utilisables sur la découpeuse laser:

Matériaux découpables et gravables (article de la Fablab de Lille)

Matériau gravure découpe
papier, carton X X
bois, contreplaqué, mdf (=médium)
jusque 5mm ou 6mm
X X
acrylique (aussi appelé pmma, Plexiglas, …)
jusque 10mm
X X
miroir synthétique (acrylique) X X
carton plume X X
polystyrène choc (PAS le polystyrène expansé) X X
Acétate de cellulose X X
feutrine X
textile coton (ex : jeans) X X
cuir X X
liège X X
mousse EVA, Depron, mousse PU X X
film de polyimide (ex : Kapton)
utile pour réaliser des pochoirs pour enduire un PCB de pâte à braser
X
polyéthylène (PELD)
fond beaucoup, limité à 3mm
X X
tampons X X
plaque de magnets (spécial laser uniquement) X X
aluminium anodisé X
verre, miroir X
pierre (notamment l’ardoise) X
autres métaux que l’alu anodisé non non
fibre de verre, circuits imprimés (FR4) non non

Matériaux interdits

  • le PVC, le vinyle et tous les matériaux contenant du chlore : dégagement de gaz corrosif et toxique
  • le PTFE (=Teflon) : dégagement de gaz toxique
  • mouse de polystyrène : prend feu facilement
  • polycarbonate

Matériaux non découpables ou gravables

  • les métaux (autres que l’alu anodisé) : c’est une question de longueur d’onde lié aux lasers CO2.  Toutefois, il est possible de marquer les métaux en utilisant certains produits chimiques en conjonction du laser.
  • la fibre de verre (c’est incombustible), et donc par extension, ça ne grave ni ne découpe les PCB (cartes de circuits imprimés)

Applications de la découpe et de la gravure laser

Cette technique peut être utilisée pour beaucoup d’application différentes. Parmis celles-ci, on peut citer :

  • personnalisation d’objets (lecteur mp3, portable, objets publicitaires, …)
  • pochoirs pour la peinture
  • pochoirs pour l’application de crème à braser
  • pièces de robots ou de chassis
  • trophées et récompenses personnalisées
  • bijoux fantaisie
  • personnalisation de vêtements
  • réalisation d’autres machines
  • cadeaux personnalisés
  • grille de ventilateurs d’ordinateurs
  • boîtiers sur mesure pour électronique
  • boîtiers d’ordinateur
  • maquettes
  • lettrage et signalétique
  • décorations
  • prototypage
  • maquettes, miniatures
  • pièces artistiques personnalisées
  • carte de visites gravées
  • tampons

 

 

Le hackerlab s’équipe pour la rentrée

Le hackerlab s’équipe pour la rentrée

Depuis 3 mois, le HackerLab’ rentre du matériel pour être opérationnel en septembre.

Une dizaine d’ordinateurs venant de dons ont été mis en réseau. Des radioamateurs d’Ile de France nous aiderons gracieusement à les « booster » en mémoire et en microprocesseurs plus puissants.

Une machine découpeuse laser de 40W pour des découpes A4 et une imprimante 3D pour des sujets de 30x30x40 cm viennent d’être mises en service (notre article sur le hacker space)

Le Hacker Lab’ est le laboratoire de fabrication de la MLC. Dans ce lieu ouvert à tous, vous y trouverez toutes sortes d’outils ou machine-outils assistées par ordinateur, dédiée à la conception et réalisation d’objets. Fidèle à la philosophie des Fab’ Lab’, le HackerLab’ vous proposera les moyens de fabriquer presque n’importe quoi, en passant de l’idée à la création d’un prototype.

Espace de rencontre, de collaboration et de création collective, le Hacker Lab’ a un objectif principal : la diffusion de la culture numérique au plus grand nombre.

Petit bilan de la journée du GEEK dimanche 20 novembre 2016

Petit bilan de la journée du GEEK dimanche 20 novembre 2016

Le HackerLab participait activement à l’organisation de cette action qui était à l’initiative du conseil municipal des jeunes de Cesson.

geek-2016

Le radio-club: Quentin F4HIC, Sébastien F4HFD, Patrick F5TEB radioamateurs, et Yann de la section Durandal, passionné d’électronique, ont permis à 25 enfants, dont un de 6 ans, et des adolescents de s’initier à l’électronique. Ils devaient assembler un kit d’étoile lumineuse dont le coeur du système était un PIC 15FXXX. Chacun a passé au moins 2 heures à réaliser 170 soudures par kit pour assembler 50 LED, 1 circuit intégré et moult résistances, condensateurs et diodes.

Durant cette action, Sébastien initiait les jeunes au trafic radio en mode numérique grâce à une rétroprojection des messages dans le labo.

Rendez vous a été pris pour participer à un stage de robotique avec Quentin et Patrick les après midi du 19 au 21 décembre 2016 et repartir avec sa propre réalisation technique.

Le HackerLab est un labo ouvert. Il suffit d’adhérer à la MLC. Les enfants et les ados intéressés par l’électronique, l’impression 3D y trouveront les conseils nécessaires à l’aboutissement de leur projet. Ce peut être, entre autre, la réalisation de kits trouvés dans le commerce. Ils seront alors guidés pour les réaliser et avoir la certitude de les réussir. Ils pourront même venir avant l’achat afin de savoir le niveau de compétences à avoir ou bien l’outillage qui serait nécessaire. A défaut, les outils et les instruments de mesures électroniques seront mis à leur disposition au HackerLab.

Bien sûr, tout ceci est aussi valable pour un public plus âgé ou déjà bien familiarisé avec ce domaine technique.

Le HackerLab recherche d’ailleurs toutes les bonnes volontés pour l’aider à guider ceux qui voudraient expérimenter, découvrir, fabriquer, comprendre la technologie qui nous entoure.

Merci à Orane de la MLC et à Elodie du service jeunesse de Cesson d’avoir organisé tout çà.

Rappelons que le créneau électronique et radio du HackerLab’ est ouvert tous les samedis de 9h30 à 12h. Aucune cotisation forfaitaire n’est demandée pour le fréquenter hormis le modeste droit d’entrée à la MLC.

Contacter Patrick au 07 81 222 039

Le radioclub F6KBM

Le radioclub F6KBM

Il est situé dans les locaux de la Maison des Loisirs et de la Culture des villes de Cesson et de Vert Saint Denis proches de Melun (77).

Il fonctionne maintenant au sein d’une fablab baptisée « Hacker Lab » déjà présenté dans un article.

Le radioclub est ouvert le samedi de 9h30 à 12h30, le mercredi de 14h30 à 17h30 et de 20h30 à 23h30. Il dispose d’une vaste pièce avec des instruments de mesure, une collection de composants et des petites machines outils.

A la faveur des disponibilités des animateurs du radioclub, ce dernier peut ouvrir sur d’autres créneaux pour permettre d’améliorer la station ou d’activer des bandes de fréquences à des horaires adaptés.

Pour s’inscrire au radioclub et profiter ainsi de ses avantages: accès à de bons aériens, fabrications électroniques et de circuits imprimés, élaboration d’objets avec l’imprimante 3D, participation aux contests sous la banière F6KBM, il suffit de règler un droit d’entrée à la MLC de 18€ ou de 35€ si l’on n’habite pas dans Cesson ou Vert St Denis, de payer une cotisation pour l’activité radio de 30€.

Le club entretient un relais numérique UHF dans ses locaux: relais F1ZVK

 

Présentation du HackerLab

Présentation du HackerLab

 

Le Hacker Lab’ est le laboratoire de fabrication de la MLC. Dans ce lieu ouvert à tous, vous y trouverez toutes sortes d’outils ou machine-outils assistées par ordinateur, dédiée à la conception et réalisation d’objets. Fidèle à la philosophie des Fab’ Lab’, le Hacker Lab’ vous proposera les moyens de fabriquer presque n’importe quoi, en passant de l’idée à la création d’un prototype.

Espace de rencontre, de collaboration et de création collective, le Hacker Lab’ a un objectif principal : la diffusion de la culture numérique au plus grand nombre.

Les entrepreneurs, étudiants ou particuliers ; initiés ou non-initiés ; pourront y développer leurs projets personnels ou professionnels. Une seule contrepartie : les hackers seront fortement encouragés à documenter leurs projets sur le Wiki du Hacker Lab’ (retour sur l’expérience de montage, reportage photo…:   le WIKI du hackerlab    ).

Le Hacker Lab’ regroupe trois pôles: le radioclub F6KBM, la section d’art numérique inter-actif, le « hacker space » qui regroupe les autres activités de fabrication, d’expérimentation et de formation.

img_4209img_4213 img_4210 img_4211 img_4212