Promotion du radio-amateurisme dans un lycée

Promotion du radio-amateurisme dans un lycée

Mercredi 7 mars, les radio-amateurs du département se sont rendus au lycée de la mare carrée à Moissy Cramayel. C’était l’occasion de présenter l’activité radio-amateur à des lycéens destinés à des métiers autour de l’audio visuel.

 

 

 

 

 

Offrir une main à un enfant

Offrir une main à un enfant

Il y a quelques semaines, le HackerLab’ s’est inscrit dans le programme humanitaire « offrir une main à un enfant » initié par l’association E-Nable.

https://e-nable.fr/

Les enfants bénéficiaires sont atteints d’une atrophie de la main: l’agénésie, tout en pouvant bouger l’articulation du poignet. C’est cette possibilité qui est exploitée par la main articulée pour leur permettre une préhension mécanique à l’aide de tenseurs qui agissent sur des phalanges artificielles.
Plusieurs fablab comme la notre contribuent bénévolement à équiper ces enfants.
Notre 1ère prothèse expérimentale a donc été construite avec les fichiers de modélisation 3D mis à disposition par e-nable.fr.
Les ados du labo: Paul, Maxence, Hugo, Ilièse et d’autres ont manié l’imprimante 3D, les cutters et des outils divers pour sortir ce prototype.

Le prototype a ensuite été soumis à une commission d’agrément de l’association E-nable pour valider la maîtrise du projet. Après plusieurs modifications mineurs, le prototype a été validé le 23 février 2018.

Le HackerLab’ sera mis en relation avec un enfant en attente de prothèse pour en fabriquer une sur mesure et l’améliorer selon sa croissance.
L’enfant choisit la « customisation » de sa main.
Photo de Nolan, informaticien, électronicien et artiste photographe du HackerLab’.
Même si la prothèse pourrait sembler rudimentaire, elle devient pour l’enfant quelque chose de plus que les autres n’ont pas. Elle change le regard que portent sur lui ses camarades. Elle permet de l’aider dans sa vie quotidienne: mieux prendre le guidon de son vélo, attraper un objet etc…
Ce projet généreux donne aussi un sens à l’esprit de découverte qui anime les ados et les adultes du HackerLab’.
C’est à partir de rencontres avec le futur enfant à équiper ou de photos, que la prothèse sera dimensionnée et imprimée.
Toute l’équipe du labo est prête pour se lancer maintenant dans l’aventure avec générosité et son sens des responsabilités pour comprendre le handicap et adapter la technique d’impression 3D.
Images intégrées 3
Merci à René, président de la MJC et Stéphane, le directeur de la structure qui ont soutenu ce projet.
À tous ceux qui veulent nous aider : don de matériel ou financier, de fil d’imprimante 3D, n’hésitez pas à contacter Patrick au 07 81 22 20 39
Venez découvrir le HackerLab’.
Le radio-club soutient le téléthon 2017

Le radio-club soutient le téléthon 2017

Amis radio-amateurs

Le radio-club F6KBM, de la Maison des Loisirs et de la Culture des villages de Cesson et de Vert Saint Denis en Seine et Marne, a le plaisir d’activer un indicatif radio spécial, TM77T, à l’occasion du Téléthon 2017.

  • Les liaisons radio, nationales et internationales, commenceront dès le vendredi 8 décembre en soirée jusqu’au dimanche 10 décembre.
  • Le matin et l’après midi du samedi,  nos ados qui fréquentent le hackerlab seront initiés à la transmission en leur faisant prendre le micro. Nous vous invitons à nous aider dans cette expérience.
  • la soirée du samedi,  on pourra accueillir ceux qui voudront partager l’activité radio et se restaurer ensemble (pizzérias locales possibles, ou amener éventuellement boissons ou desserts).
  • L’activité radio continuera le dimanche selon les disponibilités de chacun.

Les radio-amateurs et nos sympathisants sont invités à faire des dons sur le site « le Pot Commun ». Ils seront entièrement reversés au Téléthon 

https://www.lepotcommun.fr/pot/3z1p0yzx

ou en faisant une recherche sur ce site avec le mot clef TM77T

nous serons actifs sur les créneaux autour de 3,600 Mhz, 7,100 Mhz, 14,100 Mhz en phonie, ainsi que sur le relais de Clamart.

Toute l’équipe du radio-club F6KBM vous remercie de votre générosité et de la pub que vous nous ferez.

Pour voir les activités du radio-club et du Hacker Lab’ qu’il anime, rendez vous https://www.hackerlab.fr/

à bientôt​  73’​ de Patrick DE CRUZ​, F5TEB,​  07 81 222 039

participation à la mini maker faire leroy merlin

participation à la mini maker faire leroy merlin

Ce samedi 16 septembre 2017, le hackerlab a été invité à participer à la 1ère mini maker faire organisée par le magasin de bricolage Leroy Merlin de Cesson. Cette collaboration faisait suite à une démarche de mécénat entre la MLC et cette grande enseigne.

600 personnes sont passées sur les stands où nous avions aussi un emplacement. Six animateurs: Yann, Quentin, Antoine, Sébastien, Nolan et Patrick ainsi que deux jeunes makers: Maxence et Mathieu animaient le stand. C’était l’occasion de faire connaître la MLC en distribuant des catalogues et la carte de visite du hackerlab.

Nous avons sympathisé avec les animateurs de la fablab de l’école d’ingénieurs de l’ICAM de Sénart avec qui nous développerons des partenariats.

Notre station radio amateur, indicatif international F6KBM, a aussi été installée pour faire découvrir au publique cette activité.

Nous pensons avoir recruté encore d’autres adhérents pour le hackerlab dont les membres dépassent maintenant la vingtaine.

Prochaine étape, mercredi 20 septembre à 14h pour l’ouverture officielle.

 

Graver des matériaux au laser

Graver des matériaux au laser

Le laser découpe et grave. Les essais ont été faits pour l’instant sur du carton et du médium.

Le logiciel dédié à la graveuse laser admet les importations d’images. La gravure peut donc se faire simplement.

Voici des exemples.

Un autre exemple à partir aussi d’une photo rapide et la gravure d’un petit porte clefs.

 

fabriquer un photophore avec une découpeuse laser

fabriquer un photophore avec une découpeuse laser

La découpeuse laser est la machine idéale pour fabriquer des formes complexes dans des matériaux divers: bois de faible épaisseur, plexiglasse, carton. Ici c’est un photophore qui est fabriqué dans du médium de 3mm (planche reconstituée avec de la poudre de bois).

Faire ses plans:

Sur un site de fablab, « le carrefour numérique », vous trouverez un générateur de boites très pratique où il suffira de rentrer les dimensions pour accéder au plan.

 

Vous obtenez ainsi l’image de votre plan de découpe. A vous de la retraiter pour mieux disposer vos découpes pour gagner en matière.

Le résultat:

Ici c’est un 1er photophore fabriqué dans du médium de 3mm. Les dessins sont très complexes et nécessitent des essais de puissance du laser et de vitesse de découpe pour ne pas laisser brûler le support.

Un autre exemple de découpe complexe dans le même matériau.

 

 

 

fabriquer des objets connectés en utilisant les ESP8266 wifi équipés d’un serveur web ESP-EASY

fabriquer des objets connectés en utilisant les ESP8266 wifi équipés d’un serveur web ESP-EASY

les ESP8266 sous plusieurs formes

Les objets connectés sont partout: prises électriques, lampes, appareils ménagers. Faites vos propres objets commandés via le wifi à l’aide d’une interface web sur vos ordinateurs, tablettes ou smartphones (voir cet article sur le soft Domoticz supporté par un raspberry Pi1). Tout ceci avec des petits modules à bas prix.

Les modules wifi ESP12 à base du microcontrôleur ESP8266

se retrouvent soit sous la forme d’un module indépendant sur le quel il n’y a que l’ESP8266 qu’il faut programmer avec une interface FTDI USB,

soit sous la forme d’un module qui intègre l’interface hard de programmation avec un connecteur USB du genre WEMOS D1 MINI.

l’intéret de flasher les modules avec ESP-EASY

l’ESP se configure avec votre navigateur web puisqu’il dispose d’une adresse qui lui est attribuée par votre box.

Il suffit d’utiliser un outil soft ESPEasy_v2.0.0-dev9.zip avec un bon article explicatif

Un fois le module flashé, vous entrez en contact avec lui pour la 1ère fois à l’adresse 192.168.4.1/setup

Vous obtenez cette 1ère invitation:

Vous configurez le module pour qu’il accroche le réseau wifi de la box

Pour un dispositif I2C comme une sonde de température BMP180 ou 085, vous configurez le GPIO concerné, ici, 4 et 5 pour SDA et SLC

Des outils peuvent détecter les dispositifs I2C branchés, ici à l’adresse hexa 0x77

bôite à outils complètes

Si vous utilisez Domoticz, les modules doivent pouvoir lui causer

Les modules disposent d’un éditeur de fonctions embarquées

 

 

Pour fonctionner, ces fonctions doivent avoir un nom, un « enabled actif »,

Une fois configurées, les fonctions se mettent en marche et donnent des résultats. Dites au module de pointer vers l’adresse du raspberry qui supporte Domoticz. Relevez l’IDX du dispositif que vous avez fabriqué dans Domoticz et configurez votre ESP8266 avec cet IDX. Ainsi, le module sait vers quelle adresse il donne ses informations et Domoticz sait qui les lui donne à l’aide de l’IDX

 

 

 

station météo avec un raspberry pi1

station météo avec un raspberry pi1

Vous avez un vieux Pi1, transformez le en une station consultable sur internet en vous connectant sur le raspberry.

Il vous faut installer une distribution ancienne Raspbian de Jessie pour bien faire fonctionner votre vieux Pi1. Ne prenez pas la dernière distribution Stretch. Elle ne fonctionne pas complètement sur le Pi1. Mettez aussi une carte SD de qualité type classe10 pour accélérer le Pi1.
Vous installez ensuite Domoticz sur votre Pi1 en utilisant cette commande sudo curl -L install.domoticz.com | sudo bash

Vous pouvez ensuite consulter les pages web du Pi1 en vous connectant sur son adresse suivi de :8080

Construisez vos capteurs connectés en wifi

Utilisez des ESP8266 sous la forme, soit de NOD-MCU, soit des SPARKFUN THING, soit un ESP12-8266,  etc… regardez ce tuto avec le serveur embarqué ESP EASY. Il décrit le moyen de flasher vos ESP12 et de les rendre indépendants pour pouvoir s’y connecter sur chacun. Chaque objet se connecte à votre wifi local et vous consultez leur état avec votre navigateur web et l’adresse qui leur a été fournie par votre box. Vous pouvez aussi les configurer pour utiliser leur entrées et sorties.

C’est sur ces entrées et sorties que vous installez vos capteurs: luminosité, pression, température, interrupteurs via des relais pour connecter des appareils branchés sur le 220V.